La fonderie Gillet d’Albi existe depuis 1687, elle a fabriqué des épingles, des cloches et des canons pour l’armée Révolutionnaire à Valmy, aujourd’hui ce sont des pièces de maintenance pour les TGV ou des pompes à eau pour les camions de pompiers.

Le 18 novembre 2014, après une mise en liquidation de l’entreprise, les salariés récupèrent leur usine et créent une coopérative ouvrière de production (SCOP). Le meilleur moyen à leurs yeux de sauvegarder l’entreprise et donc leurs boulots.

Mise en pratique du socialisme par l’appropriation collective des moyens de production, la création d’une SCOP remet aussi en cause l’ensemble des conditions d’existence et de travail des ouvriers. Car comme le dit l’un d’entre eux: « C’est plus agréable de venir bosser. On vient plus travailler pour un patron, on vient bosser pour notre entreprise. »